Guillaume Penchinat, aujourd’hui illustrateur

guillaume penchinat

Guillaume Penchinat, issu de la promotion 2010 de la formation Illustration de l’IPESAA, nous parle de son parcours professionnel depuis sa sortie de l’école !

L’ancien étudiant en formation Illustration de l’IPESAA, Guillaume Penchinat, voit son reportage « Manga à la chaîne » être publié dans la revue TOPO. Ce reportage raconte l’histoire d’une journaliste qui a passé quelques temps au Japon pour rencontrer des éditeurs de manga et un mangaka pour écrire un reportage sur le système de l’édition du manga au Japon.

Comment es-tu entré en contact avec la revue ?

« Je travaille sur un autre livre avec l’ancien directeur artistique de la revue. Je lui avais demandé s’il m’était possible de travailler pour TOPO. La revue me semblait super intéressante et elle a un angle que j’aime beaucoup : la BD reportage pour les adolescents. Il s’est avéré que mon travail les intéressait déjà et j’ai été mis en relation avec la directrice artistique. »

Qu’est-ce que cela t’a apporté ?

« J’ai pu en apprendre un peu plus sur l’industrie du livre au Japon, ce qui m’a permis de comprendre les différences dans la façon qu’ont les Japonais d’envisager la BD par rapport aux Français. C’est ce que j’aime quand je travaille pour TOPO, j’en apprends toujours autant que le lecteur. »

Pour lire le reportage de Guillaume, il vous suffit de vous procurer le numéro 14 de la revue TOPO des mois de novembre et de décembre 2018. Cette revue est disponible en librairie BD et dans certains kiosques.

Guillaume Penchinat, qui est-il ?

L’ancien étudiant de l’IPESAA vient d’avoir 32 ans. Il habite aujourd’hui à Bruxelles mais ses origines restent nîmoises.

C’est après avoir passé un bac L que le jeune étudiant est entré en Mise A Niveau en Arts Appliqués à l’ESMA. Se dirigeant naturellement vers la pratique de l’illustration, il a choisi d’enchaîner sa MANAA avec la formation Illustration de l’IPESAA.
C’est à l’issu de l’obtention de son diplôme d’Illustrateur Graphiste que Guillaume a sorti sa première BD qui n’était autre que son projet de fin d’études, une histoire d’auto-fiction sur la mort de sa jumelle. C’est à partir de ce moment là que les éditeurs ont commencé à lui faire confiance plus facilement.

Ses futurs projets !

Guillaume vient de terminer une BD documentaire pour un enfant qui inaugurera une collection des éditions Milan dans quelques mois.

Mais, pour l’instant, il a décidé de se lancer dans un projet qu’il avait mis en pause depuis longtemps : un polar qui se passe en Argentine dans les années 30, pour les éditions 6 Pieds Sous Terre. En parallèle à cela, Guillaume réalise une BD pour les éditions Vide Cocagne sur une petite fille qui fait du skateboard, déguisée en fantôme. Et, enfin, il prépare un nouveau reportage pour la revue TOPO.

Un illustrateur à suivre !

IPESAA EST MEMBRE DU RÉSEAU PÉDAGOGIQUE ICÔNES « LES ÉCOLES CRÉATIVES »

College Salette
Iffdec White
logo college marsan

IPESAA

15 place d’Aguesseau, 34000 Montpellier
Tél : 04 67 54 31 61
Mail : contact@ipesaa.fr

Saisir votre recherche et appuyer sur la touche Entrée