Loving Vincent, le premier long-métrage d'animation entièrement peint à la main
Actualité

Loving Vincent, le premier long-métrage d'animation entièrement peint à la main

03/03/2017

Loving Vincent, ou l’histoire d’un projet fou, à l’image de celui qui l’a inspiré.

Le premier long-métrage d’animation entièrement peint à la main à partir de toiles de Vincent Van Gogh est le film le plus attendu du moment. En février dernier, la bande-annonce de « Loving Vincent » a germé un peu partout sur la toile. Elle a été vue plus de 10 millions de fois rien que sur la page Facebook du Van Gogh Museum.

C’est dans la ville de Lech Walesa en Pologne que se prépare Loving Vincent. Un régiment de peintres travaille à fignoler le « premier long métrage d’animation au monde entièrement peint à la main ».

C’est 70 talentueux peintres qui passent plus de 10 heures par jour à peindre à la manière de l’artiste dans un vaste studio.

Les scènes sont tournées en vrai, dans un premier temps, dans un studio à Wroclaw en Pologne, elles sont repeintes dans un second temps. La technique employée est la technique PAWS (Painted Animation Work Station) qui consiste à projeter des scènes tournées avec des acteurs pour les faire peindre au pinceau sur toile par la suite.

L’objectif est de donner l’impression que les tableaux sont animés. Lorsque la toile est prête, elle est photographiée. Puis le peintre recommence jusqu’à l’obtention d’environ 60 000 tableaux au total, peints à la main, dans le style de Van Gogh. Voire plus en prenant en compte les changements qui surviennent sans cesse étant donné la complexité du projet.

"Pour une seconde de film, il faut 12 cadres, soit 12 peintures. Un artiste peut en moyenne faire six peintures par jour, soit une demi-seconde du film", explique Sean Bobbitt, le directeur de Breakthru Films.

Pour réaliser ce long métrage, les artistes s'appuient sur 120 toiles de Van Gogh.
L’objectif final est de relater la vie de ce maître de la peinture par l’intermédiaire des personnages de ses toiles.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à vous rendre sur le site officiel du film et sur le site du Van Gogh Museum.

partager :