Si Gustave Courbet était un animal

1200px gustave courbet le dsespr

Quel animal pourrait remplacer le visage de Gustave Courbet ?

Le thème de l’animal est très présent dans la peinture de Gustave Courbet. « Peintre de son pays », l’artiste représente ce qu’il voit : tantôt les animaux sont les compagnons des hommes, tantôt leurs bêtes de somme, tantôt ils sont libres dans leur milieu naturel.

Un exercice de reproduction et d’imagination

Dans cet exercice donné aux élèves de première année d’Illustration Concept Art, c’est Gustave Courbet lui même qui devient l’animal. Les étudiants ont alors dû reproduire “le Désespéré”, l’une des célèbres peintures autoportraits de l’artiste, en remplaçant son visage par l’animal lui correspondant le plus. Un projet très bien réalisé par les élèves, demandant précision, talent, mais surtout créativité !

5

Réalisation de Laurie Fontaine : “Si Gustave Courbet était un animal, il serait un renard.  C’est un animal qui flatte et ment, avec un caractère malicieux et rusé. On peut donc l’associer à Courbet qui, lorsqu’il a fait son autoportrait, a feint d’être désespéré dans le but de prendre le thème du désespoir chez les romantiques pour s’en moquer subtilement.”

2

Réalisation de Laurie Fontaine : “Si Gustave Courbet était un animal, il serait un renard.  C’est un animal qui flatte et ment, avec un caractère malicieux et rusé. On peut donc l’associer à Courbet qui, lorsqu’il a fait son autoportrait, a feint d’être désespéré dans le but de prendre le thème du désespoir chez les romantiques pour s’en moquer subtilement.”

4

Réalisation de Margot Lefebvre : “Si Gustave Courbet était un animal, il serait un Hibou : C’est un oiseau qui regarde ce qui l’entoure, qui porte un regard sur le monde comme l’artiste porte un regard sur la société très conservatrice de son temps. Courbet à une expression et de grands yeux hypnotiques, ce qui m’a fait penser aux grands yeux ronds du hibou, toujours en éveil et prêt à agir.”

3

Réalisation de Vivian Ribieras : Si Gustave Courbet était un animal, il serait un coyote. Antiacadémique et réputé pour être un amoureux de la vie. Le peintre prend un malin plaisir à se jouer des codes de son époque. Cette espièglerie, présente dans “Le désespéré” rappelle le sens de l’humour rusé du coyote.”

 

IPESAA EST MEMBRE DU RÉSEAU PÉDAGOGIQUE ICÔNES
“LES ÉCOLES CRÉATIVES”

IPESAA EST MEMBRE DU RÉSEAU PÉDAGOGIQUE ICÔNES “LES ÉCOLES CRÉATIVES”

College Salette
Iffdec White
logo college marsan
Pivaut Logo Big 2
Pivaut Logo Big 2

IPESAA

IPESAA, Campus Créatif
1 place Niki de Saint Phalle, 34070 Montpellier

Tél : 04 67 54 31 61
Mail : contact@ipesaa.fr

Saisir votre recherche et appuyer sur la touche Entrée