PRÉSENTATION DE LA CERTIFICATION DESSINATEUR ILLUSTRATEUR

logo rncp fond gris

Présentation et finalités professionnelles de la formation

La création graphique, qui englobe l’illustration, le dessin, le concept art et la bande dessinée, se développe dans plusieurs secteurs d’activité.

Dans les industries créatives, l’illustration se réfère pour partie au marché de l’édition qui intègre l’édition jeunesse et la bande dessinée sous ses différentes formes. L’illustration et le concept art sont également un recours indispensable sinon important, dans le secteur de l’animation 2D ou 3D, dans le secteur des jeux vidéo, voire du cinéma et au-delà même de la partie storyboard. La communication est aussi un secteur qui laisse une place majeure à l’illustration.

Le marché mondial des services de création graphique (dont le design industriel, la décoration d’intérieur, le stylisme de mode ou le design graphique) est estimé à 180 milliards USD en 2020, il pourrait s’élever à 250 milliards USD en 2022.

À l’intérieur de ce vaste marché, les revenus mondiaux de la création graphique s’élèvent à eux seuls à près de 45 milliards US Dollars en 2020 selon. Ils enregistrent un taux de croissance annuel moyen de 2.8% sur la période 2016-2021.

Des métiers évoluent : Illustrateur, métiers de la bande dessinée, le concept artist

Ces professionnels doivent maîtriser les techniques traditionnelles et intégrer d’une façon permanente les nouvelles technologies afin de promouvoir leurs projets. IPESAA développe et met en place des dispositifs de formations pour assurer leur apprentissage.

Le marché de l’illustration est marqué par une grande diversité de secteurs adressés : édition jeunesse, presse, films d’animation, jeux vidéo, cinéma, communication, mode, etc.

L’illustration ou la création graphique trouve des débouchés dans des secteurs d’activité variés, en lien avec les industries créatives : L’illustration jeunesse, la bande-dessinée, Le dessin animé, les jeux vidéo, la communication visuelle, l’illustration didactique. Les professions ciblées par cette certification appartiennent à une famille de métiers pour laquelle les perspectives de recrutement et d’emplois sont fortes, que ce soit au niveau régional ou sur le plan national, les différentes études montrent que ces métiers auront une forte employabilité dans les années à venir.

Les emplois, les métiers accessibles à l’issue de la formation

L’illustrateur véhicule des idées et des messages par le dessin. Pour parvenir à communiquer par l’image, il est amené à travailler en étroite collaboration avec un auteur, un éditeur ou un directeur artistique qui lui soumet un cahier des charges en amont. En effet, qu’il s’agisse d’illustrer des livres pour la jeunesse, des ouvrages scolaires et parascolaires ou de travailler pour la publicité ou la presse, la grande liberté créatrice de l’illustrateur doit se soumettre aux différentes consignes et contraintes qui lui sont imposées
Le concept artist a pour rôle de transformer une idée en création visuelle afin que celle-ci soit vue et comprise par un commanditaire ou le public. Le concept artist utilise un cahier des tendances et les éléments graphiques pensés par le directeur artistique pour réfléchir à l’aspect des différents détails du projet. Ainsi, le concept artist met en images les directives données par le directeur artistique, le chef de projet ou encore le réalisateur lui-même, afin que tous les interlocuteurs techniques et artistiques aient la même vision de l’univers à créer. Sa mission est ensuite de penser et de dessiner des lieux, des personnages, des véhicules, des créatures, des objets et de donner vie à l’atmosphère du projet.

Les métiers de la Bande dessinée :
L’auteur de BD est un créateur qui gère l’ensemble d’une bande dessiné, du storyboard à la présentation du projet à une maison d’édition. Son sens du récit et de la mise en scène compte autant que ses qualités graphiques. Il maîtrise aussi bien le crayon que les logiciels de création et de retouche d’images. Il doit également avoir des qualités commerciales et de gestionnaire pour mener à bien sa carrière dans un environnement où la concurrence est dense.
Le dessinateur de BD est souvent assimilé à celui d’auteur-dessinateur de BD. Le dessinateur est souvent amené à travailler en binôme, en collaborant avec un scénariste.
Le Scénariste met sa plume et ses mots au service d’un auteur ou dessinateur de BD.
Le coloriste est un technicien de la bande dessinée chargé exclusivement de la couleur. À lui de saisir l’essence du projet pour lui donner vie avec un choix de couleurs adéquat.
L’encreur en BD fait le lien entre le travail de l’auteur-dessinateur et celui du coloriste : il repasse sur le dessin de l’auteur à l’encre noire.
Le lettreur est chargé d’écrire les textes dans les bulles. C’est un métier qui tend à se raréfier à l’ère du numérique mais certains auteurs continuent de recourir à ce technicien.
L’éditeur de bande dessinée est chargé de porter des projets de BD en guidant les auteurs, en coordonnant la production et la distribution, commercialisation et en assurant la promotion de l’œuvre.

Chacun des métiers visés, respecte l’éthique, la nature humaine sous toutes ses formes intégrant notamment la prise en compte de l’accessibilité pour des publics porteurs de handicaps, tient compte des problématiques écologiques avec la préservation des ressources naturelles, la minimisation des déchets ou de la pollution.

descriptif de la certification 

La certification s’articule autour de trois blocs de compétences

1 – Les compétences du bloc : Analyse des briefing et structure des projets de création d’illustrations, de concept arts et de bandes dessinées

Analyse des besoins / opportunité

• Être à l’écoute de son secteur d’activité en opérant une veille afin d’être en phase avec les tendances et mieux faire coïncider son offre de service avec les attentes des clients.
• Créer et développer un réseau d’acteurs de son secteur, de l’amont à l’aval de la chaîne de valeur, pour faire émerger des opportunités de marchés.
• Analyser l’intention du client présentée dans un cahier des charges ou exprimée oralement et assimiler et classer les besoins qui en ressortent pour préparer une proposition de réponse adaptée.
• Enrichir sa culture artistique pour acquérir le langage adéquat afin de le mettre en application dans les travaux
• Concevoir et rédiger un argumentaire pertinent pour alimenter la proposition technique, artistique et commerciale de collaboration.
• Identifier et valoriser les ressources artistiques, techniques et économique nécessaires pour atteindre les objectifs du client et répondre à ces attentes.
• Créer les ébauches artistiques et les intégrer dans la proposition commerciale afin de vérifier leur adéquation aux besoins exprimés dans le cahier des charges.
• Imaginer une histoire et une première trame narrative pour l’intégrer dans la proposition commerciale.
• Rédiger une proposition artistique, technique et commerciale pour répondre au cahier des charges.
• Présenter une proposition artistique technique et commerciale au client et justifier des orientations artistiques choisies en rappelant les objectifs poursuivis par le cahier des charges dans le but de voir son offre de service retenue.
• Proposer des modalités d’organisation des échanges avec le client.
• Créer les conditions d’une collaboration efficace dans la production de contenus artistiques pour valider pas à pas les attendus du client.

Structuration des projets de créations d’illustrations

• Analyser les notes d’intention et briefings communiqués par le client et itérer avec lui dans le but de lui faire valider pas-à-pas les orientations artistiques choisies.
• Retranscrire les attentes du client dans un avant-projet artistique pour vérifier son adéquation aux besoins exprimés les briefings.
• Écrire l’histoire de la bande dessinée et / ou les textes associés aux illustrations, développer la trame narrative, sa progression, la description des personnages, les intrigues, la mise en scène, le séquençage et l’enchaînement des scènes, la nature des dialogues, pour préparer la phase de production.
• Réaliser un avant-projet artistique et technique qui suit les recommandations faites par le client pour valider les orientations artistiques, éditoriales et narratives
• Présenter l’avant-projet au client dans sa composante artistique, technique pour qu’il soit validé avant la phase de production.

2- Les compétences du bloc : Réalisation des illustrations, des dessins, de la BD

• Inventorier les options technico-artistiques les mieux adaptées aux attentes du client
• Justifier des différentes options techniques et artistiques envisageables
• Construire la progression narrative, travailler les rythmes, anticiper les effets recherchés
• Travailler les enchainements de scènes.
• Rédiger les dialogues, décrire les scènes, les situations des personnages.
• Mettre en œuvre l’organisation de la production
• Segmenter et sérier la production
• Choisir et tester les dominantes de couleurs pour poser les bases de l’univers et de son atmosphère avant la production des dessins.
• Mettre en œuvre la production des contenus.
• Identifier les objectifs, les avantages et les limites d’une chaine graphique numérisée.
• Concevoir le BAT, sous forme imprimé ou numérique,
• Déployer la progression narrative et les intrigues au gré du séquençage de scènes ou des illustrations.
• Appliquer un rythme narratif en phase avec le scénario et le séquençage graphique
• Rédiger les dialogues adaptés aux séquençages conçus au
• Agencer les créations, concevoir les compositions, en réaliser la mise en page
• Anticiper les phases ultérieures liées à l’édition et l’impression des contenus,
• Veiller à la cohérence de la production avec le cahier des charges,
• Présenter les résultats de la production au client
• Recueillir et intégrer les remarques du client aux travaux réalisés
• Conseiller le commanditaire du projet sur les suites possibles à donner

3- Les compétences du bloc : Développement d’une activité d’illustrateur, de dessinateur, d’auteur de BD

• Définir les objectifs poursuivis dans le cadre de la création d’une activité de dessinateur illustrateur
• Identifier le segment de marché à adresser
• Inventorier les entreprises et professionnels positionnés sur le même segment de marché le long de la chaîne de valeur
• Collecter et analyser des données macroéconomiques sur le secteur d’activité et le segment visé
• Analyser l’offre de services des concurrents
• Analyser la demande au niveau qualitatif et quantitatif
• Définir le positionnement du projet d’activité
• Concevoir un plan d’affaires.
• Présenter les éléments du projet de création d’activité
• Identifier des statuts juridiques susceptibles de coïncider avec l’activité.
• Connaître les étapes de création d’une activité et les démarches à entreprendre
• Assimiler les principales notions comptables, financières et de gestion d’une entreprise
• Élaborer les documents de représentation de l’activité
• Élaborer un plan marketing et de communication
• Développer et alimenter des réseaux sociaux

IPESAA EST MEMBRE DU RÉSEAU PÉDAGOGIQUE ICÔNES
“LES ÉCOLES CRÉATIVES”

IPESAA EST MEMBRE DU RÉSEAU PÉDAGOGIQUE ICÔNES “LES ÉCOLES CRÉATIVES”

College Salette
Iffdec White
logo college marsan
Pivaut Logo Big 2
Pivaut Logo Big 2

IPESAA

IPESAA, Campus Créatif
1 place Niki de Saint Phalle, 34070 Montpellier

Tél : 04 67 54 31 61
Mail : contact@ipesaa.fr

Saisir votre recherche et appuyer sur la touche Entrée