DESSINATEUR DE PRESSE

Un artiste averti

Formation dessinateur de presse

Le dessinateur de presse ne met pas simplement l’actualité en image à l’aide de son crayon et d’un esprit bien affûtés

LE RÔLE DU DESSINATEUR DE PRESSE

Tous les journalistes de presse vous le diront, une bonne photo donne du lustre à un « papier ». C’est la cerise sur le gâteau, et parfois même le gâteau à lui seul, si une bonne photo de presse n’est pas nécessairement une belle photo. C’est une image qui doit avant tout raconter une histoire. Il en va de même pour le dessinateur de presse qui raconte des histoires au travers de ses publications et de ses croquis.

Plantu, les regrettés Cabu et Wolinski, pour ne citer qu’eux, représentent le panthéon contemporain de la profession. Vous avez certainement remarqué que les frontières ne sont pas étanches, beaucoup ont aussi publié des albums de BD.

Comment concurrencer, ou illustrer la plume, par le crayon ?

Qu’il soit chargé d’illustrer un article ou qu’il parte d’un événement brut, l’objectif du dessinateur de presse est de porter un regard personnel, pédagogique ou critique avec humour ou décalage sur l’actualité.

SES COMPÉTENCES ET SES QUALITÉS

Le parcours d’un dessinateur de presse est celui d’un artiste au sens plein du terme, un artiste passionné de dessin avec un véritable savoir-faire.

Il n’existe pas de condition formelle pour accéder à ce métier, si ce n’est de convaincre un rédacteur en chef (quel que soit le média) de collaborer avec vous, car il aime votre « patte », votre style et votre capacité à recueillir des informations, à les synthétiser et à les transmettre à tous.

Le dessinateur de presse doit être ouvert d’esprit, curieux, avoir un goût prononcé pour l’actualité, une très grande culture générale, de l’humour, de la réactivité, et posséder le sens de la répartie pour faire mouche (s’il y a un texte) qui donnera tout le sel à son dessin.

Une formation artistique est évidemment incontournable avant de franchir le Rubicon et de proposer sa collaboration. À ce titre, l’IPESAA propose une formation d’Illustrateur (Concept ARTIST) sur 3 ans capable de vous ouvrir les portes du dessin de presse, ou encore de la BD, grâce à ses enseignements généraux et artistiques appuyés par des masterclass et des workshops.

SA CARRIèRE ET SES POSSIBILITéS D’éVOLUTION

Le salaire du dessinateur de presse est très variable et les données ne sont guère fiables car la rémunération dépend de son statut, de la publication pour laquelle il travaille et bien sûr, de sa notoriété. On peut tout de même avancer que le salaire moyen se situe aux alentours de 2 600 € net/mois.

Il n’est pas rare que le dessinateur de presse travaille en freelance, ou à la commande, pour plusieurs publications. On dit alors qu’il est “pigiste” et rémunéré au dessin. Quelques-uns, les plus prisés, sont salariés au mois par de grands quotidiens régionaux ou nationaux, comme Le Monde par exemple.

Il peut avoir le statut de journaliste à part entière, à condition d’être reconnu en tant que « reporter-dessinateur » par la Commission de la carte de presse. En outre, le dessin de presse n’existe pas vraiment dans les médias digitaux, sans doute pour des raisons de lisibilité.

Comme pour tous les métiers créatifs, il est difficile de se faire une place au soleil. Le dessinateur de presse doit se montrer patient, ouvrir des portes pour s’appuyer sur un carnet d’adresses fourni et sur un professionnalisme absolu. Il peut étendre ses activités en se consacrant, par exemple, à l’illustration, à la bande dessinée ou encore à l’infographie.

IPESAA EST MEMBRE DU RÉSEAU PÉDAGOGIQUE ICÔNES “LES ÉCOLES CRÉATIVES”

College Salette
Iffdec White
logo college marsan

IPESAA

15 place d’Aguesseau, 34000 Montpellier

1 place Niki de Saint Phalle, 34000 Montpellier
(À partir de la rentrée 2020)

Tél : 04 67 54 31 61
Mail : contact@ipesaa.fr

Saisir votre recherche et appuyer sur la touche Entrée