Sport et minimalisme, ça va fort !

En matière de graphisme, la tendance du moment est au "less is more". En sport, comme ailleurs, le minimalisme a également la cote.

L’Euro de foot en France et les JO de Rio se profilent à l’horizon. Le sport est en tête de gondole sur tous les supports. Les instances internationales, nationales, les clubs, les équipementiers, quelle que soit la discipline, utilisent évidemment le graphisme avec un goût prononcé pour le minimalisme.

Nike un exemple probant

Nike est un exemple probant au travers de sa campagne dans le domaine athlétique, avec un système graphique très étendu. La mise à jour comprend typographie (inspirée du logo des JO de 1968),  patterns et  formes graphiques distinctes et du rouge qui attire,  déclinés en publicité, sur le  web et pour les événements. La campagne est signée Rebecca Parker, designer chez Nike.

Premier League : puissante et au goût du jour

Le sport roi, c’est le football. La "Premier League",  la plus puissante au monde, a récemment modernisé son image en la rendant plus minimaliste.

Le lion, synonyme de puissance, s'affiche coiffé d’une couronne royale. Le "King of a jungle" est une création de  DesignStudio and Robin Brand Consultants.
"Our aim was to create an identity that acknowledges everyone who plays a part in one of the most exciting leagues in the world." En toute modestie et so british!

La typographie fait aussi l'objet de l'attention des designers. La signification du numéro n°10 au foot par exemple est très forte. C’est généralement le boss sur un terrain !  Graphistes et typographes conscients de ce symbole proposent des solutions adaptées. 

L’équipe nationale de foot écossaise a ainsi usé de la courbe de Bézier et du mouvement dynamique de ses lettres pour se promouvoir à travers sa police de caractères.

Matthieu Teyssabdier, fan des maillots des années 80-90, pour sa part, a retracé leur évolution en créant des patterns.

Minimalistes aussi les JO de Tokyo (2020)

Le logo officiel de Tokyo, épuré, indigo sur du blanc, marie élégance et  sophistication. 45 motifs à carreaux forment un motif nommé "ichimatsu moyou". Le graphiste Asao Tokolo est à l'origine de ce logo, décliné pour les Jeux Paralympiques.

Faire du neuf avec du vieux

Les affiches d'évènements sportifs s'accaparent également l'abstraction et utilisent de plus en plus des formes simples. Les affiches des années 30 ou 40 reviennent même au goût du jour. Les inspirations rétros et vintages réapparaissent dans l'illustration et s'associent au minimalisme pour mettre en œuvre l'information dans certains sports comme le cyclisme (cf : l'affiche du Tour de France 2014).

Les stades, les parcs olympiques, comme celui de Montréal à l'occasion des JO (1976), redonnent un second souffle à leur identité visuelle en jouant sur les traits simples. L'intégralité de l’image est modifiée, du logo jusqu'à ses produits. Idée originale : lg2 boutique.

L'identité visuelle dans l'univers du sport n'échappe donc pas au minimalisme, en phase avec la communication visuelle contemporaine.

IPESAA EST MEMBRE DU RÉSEAU PÉDAGOGIQUE ICÔNES « LES ÉCOLES CRÉATIVES »

College Salette
Iffdec White

IPESAA

15 place d’Aguesseau, 34000 Montpellier
Tél : 04 67 54 31 61
Mail : contact@ipesaa.fr

Saisir votre recherche et appuyer sur la touche Entrée