Miles Johnston et ses portraits poétiques

miles johnston

Des images qui expriment les pensées intérieures de ses sujets, uniquement féminins, dans des atmosphères fantastiques et intrigantes.

Nous vous avions déjà parlé de cet illustrateur, assez sombre, et cet article est l’occasion de présenter ses nouvelles illustrations fantastiques et intrigantes.

Basé à Londres, Miles Johnston crée des illustrations au graphite et peint également de grandes toiles à l’huile.

Ses images expriment entre autres les pensées intérieures de ses sujets, uniquement féminins, dans des atmosphères pour le moins inquiétantes.
On peut voir par exemple dans l’un de ses dessins au graphite intitulé « Guilt » (culpabilité), une femme nue recroquevillée dans la nature, les mains sur le visage, sans doute est-elle en train de pleurer ou de désespérer. Le haut de sa tête est coupé et laisse deviner un vide duquel sortent des centaines de serpents.

Miles Johnston s’est inspiré ici du tableau de William Bouguereau, « le premier deuil » qui exprime à sa manière tout le chagrin de l’humanité.

Dans l’une de ses toiles à l’huile nommée « Dualism », une femme est agenouillée les mains jointes, peut-être en train de prier ou d’aspirer à autre chose pour les siens. Sous la pluie, uniquement vêtue d’une jupe bleue, une fissure partage tout son être en deux, excepté ses mains jointes.

L’univers de Miles Johnston interpelle et questionne, à travers une grammaire graphique et un esthétisme tant poétique que métaphysique. Un artiste à découvrir en détails sur son site, ainsi que sur son compte Instagram.

A découvrir

IPESAA EST MEMBRE DU RÉSEAU PÉDAGOGIQUE ICÔNES « LES ÉCOLES CRÉATIVES »

College Salette
Iffdec White

IPESAA

15 place d’Aguesseau, 34000 Montpellier
Tél : 04 67 54 31 61
Mail : contact@ipesaa.fr

Saisir votre recherche et appuyer sur la touche Entrée