Guido Zimmermann et ses boîtes à coucou adaptées à l’architecture moderne

guido zimmermann

L’artiste allemand Guido Zimmermann reprend l’idée des boîtes à coucou en les adaptant à une architecture moderne.

L’artiste germanique Guido Zimmermann étudie l’art depuis 1993. Il puise son inspiration tant dans les rues de Francfort, qu’à l’Académie des arts visuels où il étudie. Graffitiste, il peint des oeuvres figuratives sur des murs gigantesques, mais aussi sur des toiles. Il nous rappelle sans cesse l’importance culturelle et sociale du paysage urbain. Il réalise également beaucoup de sculptures, dont l’une de ses dernières séries s’intitule « Cuckoo Blocks« .

Qu’est-ce qu’une « Cuckoo Blocks » ?

Le projet s’inspire des traditionnelles horloges à coucou allemandes de la forêt noire. Vision moderne des célèbres horloges inventées en 1738 par Franz Ketterer, celles-ci se révèlent pour le moins très originales et contemporaines, car il se réfère aux bâtiments brutalistes du Bauhaus et notamment aux architectes Marcel Breuer et Ernö Goldfinger. Il crée ainsi d’étonnantes horloges à coucou encrées dans l’actualité et représentant le quotidien d’une architecture en béton quelque peu austère.

Les horloges à coucou, un repère de réussite social

Il faut aussi savoir que l’horloge à coucou classique représente historiquement un symbole de prospérité dans les classes moyennes de la région. Elles sont notamment considérées comme un objet de « luxe » pour la maison.

Cette interprétation de Guido Zimmermann révèle à la fois la vie urbaine et sociale actuelle de ces blocs résidentiels qui poussent en périphérie de certaines villes, mais parle également de leur valeur et de l’histoire architecturale des bâtiments.

Découvrez ses nombreux projets sur son site.

IPESAA EST MEMBRE DU RÉSEAU PÉDAGOGIQUE ICÔNES « LES ÉCOLES CRÉATIVES »

College Salette
Iffdec White

IPESAA

15 place d’Aguesseau, 34000 Montpellier
Tél : 04 67 54 31 61
Mail : contact@ipesaa.fr

Saisir votre recherche et appuyer sur la touche Entrée