Design graphique/publicité : l’anacoluthe

L’anacoluthe – du grec "anacoluthon" ("absence de suite") – un nom barbare. Et pourtant, c'est une des figures de style les plus utilisées en publicité. Les glorieux anciens à la rescousse du Design. Qui l’eût cru ?

Comme Monsieur Jourdain

Comme Monsieur Jourdain dans la Bourgeois Gentilhomme de Molière qui faisait de la prose sans le savoir, "par ma foi ! il y a plus de quarante ans que je dis de la prose sans que j'en susse rien, et je vous suis le plus obligé du monde de m'avoir appris cela.", l’anacoluthe est utilisé par bon nombre d’entre nous, sans que nous le sachions réellement.

Considérée comme une faute de syntaxe pour le commun des mortels, l’anacoluthe volontaire devient figure de style lorsqu’elle est utilisée par les écrivains, les poètes. C’est l’éternelle leçon de La Fontaine, "selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir."

Illustres exemples

Les exemples illustres ne manquent pas dans la littérature. Ainsi, Blaise Pascal, histoire de signifier que de petites causes peuvent avoir de grands effets, change de sujet en cours de phrase : "Le nez de Cléopâtre, s'il eût été plus court, toute la face de la Terre aurait changé."

Cette forme de figure de rhétorique (art de parler sur quelque sujet que ce soit avec éloquence et force) est employée depuis des lustres (2500 ans).

Elle est donc caractérisée une rupture de construction sur le plan de la syntaxe, une discontinuité. Cette figure permet des rapprochements inattendus. Bref, d’être original !

La rupture peut se faire sur le plan visuel (cf. la publicité pour la Peugeot 1007 : passage de la photo au dessin) ou bien sur le plan textuel "Une Vento achetée, un arbre protégé" (cf. Campagne publicitaire Vento).

Tout est possible !

Les annonces graphiques les plus audacieuses apparaissent donc comme la transposition de figures de rhétorique répertoriées depuis de nombreux siècles. N’hésitez à piquer le "Petit Littré" de votre grand-mère ou à naviguer sur le net pour vous familiariser avec toutes les autres figures de style (allégorie, analogie de forme, chiasme, comparaison et opposition, détournement, hyperbole, paranomase, litote, métaphore, métonymie, oxymore, paradoxe, prosopopée, etc… ).

Rhétorique visuelle, figures de style et procédés expressifs. Tout est possible !

"Eminence, l’eau de toilette qui frappe fort." (anacoluthe)
"Café Legal, le goût." (paronomase)

IPESAA EST MEMBRE DU RÉSEAU PÉDAGOGIQUE ICÔNES « LES ÉCOLES CRÉATIVES »

College Salette
Iffdec White

IPESAA

15 place d’Aguesseau, 34000 Montpellier
Tél : 04 67 54 31 61
Mail : contact@ipesaa.fr

Saisir votre recherche et appuyer sur la touche Entrée