Sanya Kantarovsky : un style pictural faussement naïf
Actualité

Sanya Kantarovsky : un style pictural faussement naïf

10/08/2017

L'artiste critique les sujets sociétaux et politiques.

Né à Moscou en 1982, Sanya Kantarovsky est parti faire ses études d’art en Californie.

À la fois dessinateur, sculpteur et vidéaste, on le connaît plus particulièrement pour ses peintures au style pictural faussement naïf.

Non sans humour, ce jeune peintre partage une vision critique de la société et du monde politique.

Guidé par des influences graphiques, calligraphiques et historiques, on reconnaît ses toiles à leur jeu d’échelle, à leurs couches de peinture essuyées, parfois raclées, décrivant des scènes souvent narratives et figuratives.

On y découvre des personnages isolés, mal à l’aise, évoquant un sentiment de monologue intérieur, lourd et difficile à porter.

Ils interagissent parfois avec le bord de la toile elle-même, testant ainsi les limites du corps et du cadre.

En exagérant certains traits et certains gestes, Sanya Kantarovsky donne un style aux corps qu’il dessine, pareil à des lettrines, rendant ainsi presque familier l’état d’âme de ses créations.

Son regard critique sur la souffrance du génie artistique représente l’un de ses thèmes récurrents, ainsi que la « page blanche », un motif revenant telle une allégorie du potentiel créatif et de l’amnésie.

Pour en savoir plus sur ses nombreux travaux, n’hésitez pas à prendre le temps d’explorer son site pour tenter de mieux comprendre son univers.

partager :