Emma Allen, le bodypainting en stop-motion
Actualité

Emma Allen, le bodypainting en stop-motion

10/07/2017

L'évolution humaine selon Emma Allen

Précédemment active dans les milieux de la mode et l’industrie textile, Emma Allen vit et travaille aujourd’hui à Londres où elle s’est spécialisée dans le bodypainting et le maquillage.

L’artiste Emma Allen a passé 12 jours à se peindre le visage afin de prendre 1250 photographies, qui lui ont servi à réaliser une vidéo de 2 minutes sur le thème de l’évolution humaine.

Toutes les étapes y sont représentées, de la vie monocellulaire jusqu’à d’hypothétiques entités numériques qu’aiment à rêver certains transhumanistes.  

Cet autoportrait en stop motion intitulé « Santiago », interroge le champ des possibles du vivant et met en perspectives l’évolution de la vie et de la nature, dans une perspective où le technologique pourrait finir par l’emporter sur l’organique.

Dans une société en constante évolution, Emma Allen se demande si l’Homme constitue le pont entre le naturel et le synthétique.

Son précédent projet, « Ruby » est un autre autoportrait animé qui se base sur le même principe, mais explorant cette fois le concept de « renaissance ».

Comme pour Santiago, le résultat étonne et se révèle terriblement poétique. Elle s’y représente en train de vieillir, mourir, puis renaître.

Une artiste multitalent à découvrir plus en détail sur son site.

partager :